Les banques en ligne

Le monde de la finance n’a pas été épargné par la révolution internet que le monde a connu ces vingt dernières années. Les disruptions sont nombreuses, ayant commencé avec la digitalisation des moyens de paiement à la fin des années 1990 (Paypal) jusqu’à l’apparition, il y a quelques années des banques en ligne. Ces banques se positionnent comme des alternatives aux banques dites traditionnelles, en offrant des taux d’intérêt généralement plus élevés et des frais moins importants. Aujourd’hui nous allons enquêter sur cette nouvelle industrie et comprendre comment elle se différentie des banques telles que nous les connaissions. 

Quelles différences entre banques en ligne et banques traditionnelles ? 

Les banques en ligne se distinguent principalement des banques dites classiques dans le fait qu’elles ne sont accessibles que par internet. Il faut distinguer les banques exclusivement en ligne (N26 par exemple) et les services d’online banking que des banques traditionnelles proposent comme faisant partie de leur offre globale (HSBC, SocGé etc.). 

Les banques exclusivement en ligne opèrent avec beaucoup moins de couts fixes que les banques traditionnelles. Elles n’ont pas à ouvrir des agences physiques et ont beaucoup moins de personnel à recruter. Leur business model consiste donc à transférer au client final les économies réalisées en amont en choisissant la digitalisation. Ce qui leur permet de proposer des services identiques à moindre cout et d’offrir des taux de rémunération du capital plus élevés. 

Le principal risque que l’on puisse courir lorsque l’on confie son épargne à une banque en ligne est bien évidemment le risque de piratage. C’est pour cela que vous devez prêter attention aux standards de cyber sécurité que les banques possèdent. Les plus connues sont généralement aussi sécurisées que les portails en ligne des banques traditionnelles, et disposent de toutes les procédures de sécurité testées et éprouvées (validation par téléphone, cryptage avancé, dispositif anti-fraude etc.). 

Avantages ? 

Les principaux avantages des banques en ligne sont donc l’accessibilité (les banques exclusivement en ligne offrent des plateformes bien plus intuitives qui sont compatibles avec tous les appareils), des frais bas voire inexistants, des taux d’intérêt plus élevés et une sécurité garantie. Le fait que certaines banques soient en même temps gratuites et plus rémunératrices signifie que votre épargne croitera encore plus, car non seulement elle ne sera pas rongée par des frais cumulatifs, mais en plus votre capital augmentera plus rapidement. Certaines banques en ligne font partie de réseaux de distributeurs de billets et vous permettent de retirer de l’espèce gratuitement. Il faut cependant se renseigner à ce sujet afin d’évaluer la force du réseau auquel une banque en ligne appartient. 

Inconvénients ?

Les banques en ligne présentent néanmoins certains inconvénients. Premièrement, les avantages qu’elles offrent ont un cout, notamment au niveau du service. Il vous sera beaucoup plus dur d’obtenir un renseignement, des informations ou des conseils car il n’y a pas d’agence physique. De plus, le service client peut s’avérer quelque peu lent car les interactions sont en différé via mail. Cependant certaines banques se distinguent de la concurrence en offrant un service client adéquat. Il s’agit surtout des banques en ligne adossées à des banques traditionnelles, comme Hello Bank (BNP Paribas), Orange Bank (Crédit Mutuel), BforBank (Crédit Agricole) et HSBC. Encore une fois c’est à vous d’enquêter afin d’identifier la banque en ligne qui vous convient le plus. 

D’autre part, il peut s’avérer parfois compliqué de déposer une somme en espèces. Certaines banques vous contraignent à passer par une banque traditionnelle pour effectuer un virement, d’autres à trouver un distributeur automatique qui vous permette de déposer des fonds. 

Comment choisir sa banque en ligne ? 

Cela étant dit, comment trouver la banque en ligne qui vous convient, et selon quels critères ? Premièrement, vous devez identifier vos besoins et attentes. Voulez-vous y placer votre épargne et bénéficier des taux d’intérêt supérieurs à la moyenne du marché ou avoir accès à une plateforme qui vous permette d’effectuer des virements sans frais ? Dans le premier cas, accordez-vous le temps de trouver la banque qui offre le meilleur taux d’intérêt. 

Ensuite, vérifiez s’il existe un montant minimum à déposer lors de l’ouverture du compte. Il vous faut également vous renseigner concernant les frais que la banque propose éventuellement (soit des frais fixes soit des frais associés aux transactions). Consultez les comparatifs que les plateformes de défense des droits des consommateurs proposent, et vérifiez que les banques qui vous intéressent sont validées par les autorités qui régulent cette industrie dans votre pays. 

Une banque en ligne sérieuse offre une myriade de possibilités pour rendre l’expérience la moins frustrante possible. Aussi, elle propose un service client adapté et réactif et permet de scanner des chèques et de les envoyer par mail sécurisé afin de les encaisser. Là encore il faut vérifier que la banque en question possède des capacités solides d’encodage afin de rendre ces échanges le moins susceptible possible aux intrusions. 

Une banque en ligne intéressante fait partie d’un réseau de distributeurs qui vous permet de prélever de l’espèce sans frais. Même si la plupart fixe un nombre maximum de prélèvements gratuits, certaines peuvent vous offrir un nombre illimité de prélèvements gratuits. A vous de déterminer encore une fois vos besoins et s’ils concordent avec l’offre des banques qui vous intéressent. Faites également attention au temps de traitement des transactions, qui peuvent parfois prendre un ou deux jours ouvrables. 

Certaines banques disposent de positionnements sur le marché uniques, à l’instar de BforBank ou HSBC. Non seulement vous bénéficiez d’un réseau d’agences physiques, mais aussi des avantages compétitifs qui les distinguent. BforBank s’adresse tout particulièrement aux particuliers à haut revenu, qui désirent gérer leurs finances de façon autonome, flexible et transparente tout en ayant accès à des professionnels quand ils le souhaitent. HSBC quant à elle met en avant son réseau international et son expertise en ingénierie financière pour attirer une clientèle à haut revenu mais qui est régulièrement engagée financièrement à l’international. 

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez à tout moment fermer votre compte (souvent sans frais supplémentaires) et changer de banque. 

Compris ! Comment ouvrir un compte en ligne ? 

Pour ouvrir un compte, il vous faut en général 10 minutes. Vous avez trouvé la banque en ligne qui vous convient, ouvrez le formulaire d’inscription et insérez-y vos informations personnelles. Il vous faudra ensuite scanner ou photographier une pièce d’identité officielle (fournie par l’Etat) afin de valider votre identité et associer le compte à votre personne. Ensuite il vous faudra déposer la somme spécifiée sur votre compte, ce qui signifie que vous devez déjà avoir une carte de crédit ou un compte en banque. Lorsque l’opération réussit, et si la banque en question prévoit dans son offre une carte de crédit, vous devriez la recevoir dans le délai imparti dans votre boite à lettres, avec le code secret qui va avec. 

Les banques en ligne offrent généralement des primes à l’ouverture d’un compte. Cela s’explique par le fait qu’elles n’ont pas la structure de couts que les banques traditionnelles ont (ouverture et maintenance d’agences, personnel, sécurité physique etc.) et réalisent elles-mêmes des économies considérables quand vous ouvrez un compte. Dans une stratégie d’incitation, le marché a convergé vers la pratique des primes à l’ouverture du compte, qui est une façon pour la banque en ligne de faire bénéficier ses clients d’entrée de jeu des faibles couts. Il faut cependant noter que ces primes ne sont pas systématiques et versées immédiatement : il faut d’abord satisfaire certaines conditions (généralement effectuer un certain nombre de transactions dans un temps imparti) et certaines banques se réservent le droit de vous retirer une prime déjà attribuée si vous cessez de satisfaire les conditions.  

Les primes de parrainage sont aussi fréquentes bien que de moins en moins mises en avant par les banques en ligne. Les banques vous proposent d’inviter une de vos connaissances à ouvrir son premier compte courant chez eux, et vous offrent une prime de parrainage qui peut atteindre un certain montant (100€ voire 150€) en fonction du dépôt initial de votre connaissance ou des revenus mensuels dont il dispose. Encore une fois, il s’agit d’une stratégie commerciale qui mise sur l’incitation, et la prime de parrainage n’est pas une « arnaque » mais simplement une pratique marketing qui tend à redistribuer les frais de marketing que votre parrainage économise à la banque ! Maintenant que les banques en ligne commencent à maturer d’un point de vue marketing, ces primes de parrainage sont plus rares. 

En conclusion, les banques en ligne sont là pour durer et représentent l’évolution logique de l’époque. Alors que de plus en plus de clients désirent prendre une posture plus active dans la gestion de leurs finances et que le business model des banques de détail commence à s’essouffler dans un environnement à taux d’intérêt très faible, il était logique que professionnels et consommateurs se retrouvent autour de cette solution. 

Envie de connaître

TOUS LES BONS PLANS ?